Blogbeitrag

Agilité : le leader et son rôle clé !

Elise Covilette

cofounder of the French EdTech Kokoroe

Rien de pire qu’une organisation empêtrée dans les silos, les processus et les lourdeurs hiérarchiques. Par les temps qui courent, la part belle doit être fait à l’agilité… Autrement dit, chaque organisation doit développer sa capacité à s’adapter rapidement à son environnement… C’est une question de survie !

Le péché originel, lorsque l’on parle d’agilité, c’est de résumer l’agilité à une seule caractéristique. En réalité, il n’existe pas une méthode agile, mais de multiples méthodes, de multiples aspects. Il ne suffit pas de créer une nouvelle équipe projet resserrée avec un nom à consonance « Silicon Valley » pour qu’elle soit agile.

Un des facteurs clés souvent ignoré tient à l’engagement et la personnalité du leader à la tête de l’organisation… Celui-ci joue pourtant un rôle stratégique : il peut encourager l’agilité ou au contraire, parfois malgré lui, la freiner.

Nous connaissons tous l’ADN. C’est la molécule qui présente tous les caractéristiques d’un être. Par analogie, les scientifiques, Christensen, Dyer et Gregersen ont tenté de définir l’ADN d’une organisation innovante. Le point de départ de toute entreprise innovante, c’est la personnalité du fondateur ou du manager de l’équipe.

Si celle-ci est tournée vers l’innovation, ce dernier aura naturellement tendance à s’entourer de profils créatifs. L’entreprise encouragera alors le questionnement, l’observation, la collaboration et l’expérimentation. Et au-delà-même des pratiques, elle impulsera une véritable culture, déclinée autour de principes forts :

· L’innovation est l’affaire de tous, pas seulement de la R&D

· L’innovation de rupture est encouragée

· Les équipes projets sont petites, agiles et structurées

· La prise de risque intelligence est encouragée

Bref, nous le voyons, le point de départ d’une organisation agile et innovante, c’est d’abord la personnalité et l’engagement du leader à sa tête… Rappelons-nous les mots de Peter Drucker : « Le leadership consiste à élever la vision d’une personne vers de hauts sommets, l’amélioration de la performance d’une personne vers des standards plus élevés, la construction d’une personnalité qui abolit ses limitations ordinaires ». A bon entendeur …

Si vous voulez développer vos leaders à fort potentiel en les dotant des compétences nécessaires pour motiver, engager et gérer des équipes, cliquez ici.

Ressourcen zu diesem Thema

Sie möchten noch mehr erfahren? Entdecken Sie unsere Produkte, Kundenberichte und aktuelle Brancheneinblicke.

Modernes Recruiting: Wie gewinnt man die Generation Goldfisch?

Blogbeitrag

Modernes Recruiting: Wie gewinnt man die Generation Goldfisch?

Der Fachkräftemangel ist für Recruiter weiterhin die Herausforderung der Stunde, auch wenn es niemand mehr hören mag - es nicht totzuschweigen. Denn eins ist sicher, heute und in Zukunft bleiben Mitarbeitende das höchste Kapital einer zukunftsfähigen Organisation und ein maßgeblicher Faktor in puncto Wettbewerbsfähigkeit. Recruiter sind angehalten, moderne Methoden zu implementieren, um im Rennen um die gefragten Fachkräfte die Nase vorn zu behalten. Dabei ist die Art und Weise, wie Unternehmen Talente ansprechen. Immer entscheidender – laut einer Studie von Microsoft Kanada liegt die menschliche Aufmerksamkeitsspanne bei nur noch 8 Sekunden! Damit wirft sich die Frage auf, wie sich die „Generation Goldfisch“ am besten ansprechen lässt.

Vereinbaren Sie ein persönliches Gespräch

Sprechen Sie mit unseren Cornerstone-Expert:innen und erfahren Sie, wie wir Ihnen bei Ihren individuellen Anforderungen in puncto Personalmanagement helfen können.

© Cornerstone 2024
Impressum