Publicación de blog

3 tendances pour l’avenir du travail

La pandémie de COVID-19 aura bientôt deux ans. Deux ans au cours desquels le marché du travail a flirté avec la catastrophe. Selon ILO Monitor, 114 millions d’emplois ont été détruits pour la seule année 2020. Plus récemment, le chômage global a atteint un niveau de l’ordre de 220 millions de personnes dans le monde.

2021 s’est donc ouvert sur des perspectives sombres. Mais les entreprises qui ont su relever avec succès les défis posés par la pandémie l’ont fait en adaptant leur stratégie aux transformations de leur environnement et en mobilisant l’engagement de leurs collaborateurs autour de ce challenge.

Nous sommes désormais en 2022. Les entreprises, aujourd’hui, se consacrent à transformer leur organisation pour affronter l’avenir. Il s’agit de réinventer nos façons de travailler, en générant de la performance pour tous – collaborateurs, clients, partenaires.

Quels seront les principaux enjeux de l’entreprise dans cette quête de l’organisation du futur ? Nous avons demandé à trois dirigeants de Cornerstone d’identifier les tendances à l’œuvre sur le marché et sur le terrain, dans la vie de nos clients. Transformer la pénurie de talents en opportunité de promouvoir un « Grand Recrutement » ; renforcer l’auto-développement des compétences par les salariés eux-mêmes ; généraliser l’adoption et l’intégration de l’intelligence artificielle dans les outils du digital RH ; ces trois grandes orientations nous permettent d’aborder 2022 avec confiance et détermination pour construire l’organisation du futur.

La grande transformation : l’expérience collaborateur au cœur du recrutement

Les aléas de l’économie globale, conséquences de la crise sanitaire, ont suscité d’importants mouvements sur le marché du travail, en contraignant à la reconversion une part significative des salariés. Mais le contexte a aussi conduit beaucoup de collaborateurs à se poser des questions sur leur carrière et sur leurs envies professionnelles, et à envisager d’eux-mêmes une mobilité. Besoin de sens, lassitude de la routine, burn-out, manque de perspectives professionnelles, rémunération insatisfaisante ou perçue comme injuste… Tous ces facteurs peuvent entrer en jeu ensemble ou séparément dans la décision d’un salarié d’aller voir ailleurs.

« Il en va de notre responsabilité à tous, en tant qu’employeurs, de faire en sorte de rester à niveau et de créer les opportunités nécessaires pour garantir dans la durée la réussite de nos collaborateurs », selon Kimberly Cassady, Chief Talent Officer de Cornerstone. « Pour commencer, les entreprises ne peuvent plus faire l’économie de donner à chaque individu une vision claire de leurs perspectives de carrière dans l’organisation. Dès lors qu’un collaborateur a conscience de son potentiel de développement au sein de l’entreprise, dès lors qu’il perçoit clairement les possibilités qui s’offrent à lui de se former et d’acquérir de nouvelles compétences – voire d’assumer de nouvelles fonctions, il est davantage incité à se projeter dans un avenir au sein de notre entreprise et à y rester. »

Prenons l’exemple de Cornerstone. Pour maintenir le niveau d’engagement pendant la pandémie, les RH ont conçu un environnement dans lequel les collaborateurs peuvent donner toute la mesure de leurs talents et développer leurs compétences. À commencer par notre nouveau programme « Cornerstone Gigs », dont l’objectif est de proposer aux salariés qui le souhaitent des missions de court terme hors de leur domaine habituel, pour leur permettre d’envisager une mobilité interne en capitalisant sur leurs compétences transférables. Les missions sont suggérées par d’autres salariés ou gestionnaires de projets qui recherchent un apport extérieur et un soutien ponctuel sur une initiative ou un objectif précis. Dès la première année, le programme a suscité un intérêt considérable auprès des collaborateurs de Cornerstone. 250 d’entre eux ont candidaté, pour 75 missions effectivement conduites dans l’entreprise.

C’est précisément pour accompagner les organisations qui souhaitent proposer des opportunités de développement à leurs collaborateurs que nous avons lancé Cornerstone Xplor à la fin de 2021. Il s’agit d’une plateforme optimisée pour une expérience collaborateur de qualité, qui emmène les salariés dans une trajectoire intégrée et hyper-personnalisée de formation et de mobilité professionnelle. S’appuyant sur la puissance du Cornerstone Skills Graph, Xplor mobilise les ressources de l’intelligence artificielle et du digital pour capter finement les points forts, les centres d’intérêt, les objectifs et les besoins de chaque individu. Les collaborateurs sont ensuite mis en relation avec du contenu de formation de haute qualité et se voient proposer des trajectoires professionnelles personnalisées. La solution leur permet ainsi de concevoir et de construire leur avenir au sein de l’organisation d’une façon qui soit cohérente avec leurs attentes personnelles comme avec les priorités de l’entreprise.

La mobilité interne est une priorité, et doit le rester. Mais aucune solution digitale ne peut suffire à répondre à tous les besoins de compétences de l’entreprise. Il faudra bien recruter, ne serait-ce que pour remplir les près de 300 000 emplois non pourvus répertoriés par la Dares au 3e trimestre 2021, et pour répondre aux besoins de compétences des 80% d’entreprises qui rencontrent des pénuries de main-d’œuvre sur certains postes, selon l’ANDRH.

« Les entreprises qui proposent des offres d’emploi en télétravail continueront à attirer davantage les profils les plus qualifiés », estime Kimberly Cassady. « Simultanément, ceux qui refusent de mettre en place un environnement propice au travail à distance devront s’interroger sur les objectifs stratégiques et les méthodes de leur organisation s’ils veulent se mettre en cohérence avec les attentes des salariés d’aujourd’hui ».

L’autoformation orientée « compétences », une approche qui monte

L’environnement de travail se transforme aujourd’hui à un rythme inédit. 58% des salariés vont devoir acquérir de nouvelles compétences pour pouvoir continuer à faire leur travail efficacement, selon une enquête de Gartner. En cause, la poursuite des mutations du marché et l’accélération des tendances par la pandémie.

Les salariés de tous les secteurs se voient aujourd’hui contraints non seulement de mettre à jour constamment leurs compétences, mais aussi d’en développer de nouvelles pour rester dans la course et répondre aux exigences renouvelées de leur fonction et de leur métier. De ce fait, pourvu que l’on mette à leur disposition les ressources pédagogiques pertinentes, les collaborateurs ont aujourd’hui de plus en plus tendance à se former d’eux-mêmes, sur leur temps personnel : c’est ce qu’on appelle l’autoformation.

« Entre 2020 et 2021, les inscriptions en autoformation sur notre plateforme de contenus ont été multipliées par 4 », explique Summer Salomonsen, vice-président en charge des contenus chez Cornerstone. « Cela montre que les dirigeants ne sont pas les seuls à vouloir accéder à davantage de ressources pédagogique ; les collaborateurs eux-mêmes sont plus nombreux à rechercher des modules de formation qui les aideront à faire progresser leurs carrières et à améliorer leurs performances et leur niveau d’information dans le cadre de leur travail. »

L’accroissement de l’autoformation va au-delà d’un regain d’intérêt pour la montée en compétences « métiers » : les collaborateurs se penchent également sur les compétences humaines, les soft skills, la sensibilisation à la diversité et à l’inclusion ou d’autres thématiques en lien avec l’empathie.

« Aujourd’hui, les salariés ont plus envie d’apprendre que jamais », souligne Summer Salomonsen. « Et nous avons la possibilité de proposer du contenu de formation et de développement des compétences qui est à la fois facile d’accès et pertinent, convaincant et varié, tout en s’assurant que les collaborateurs en retirent de la valeur ».

Ouvrir en grand les portes de l’intelligence artificielle sur les RH

L’intelligence artificielle est de plus en plus utilisée au sein des départements RH, que ce soit pour le recrutement ou pour le développement des compétences et des carrières. Mais le potentiel de l’IA au service de l’ensemble des collaborateurs est loin d’être pleinement exploité. Ce potentiel est pourtant bien là, selon Ajay Awatramani, Chief Product Officer chez Cornerstone.

« L’utilisation de l’IA dans le digital RH va continuer à progresser, avec l’arrivée de nouveaux outils qui ont fait leurs preuves sur le marché », nous dit-il. « Avec le temps, les DRH acquerront l’habitude de prendre des décisions de première importance pour l’entreprise et les collaborateurs en se fondant sur des données RH analysées par des solutions IA. Les salariés, de leur côté, bénéficieront d’outils de haut niveau, personnalisés et faciles d’utilisation. C’est un échange gagnant-gagnant ».

À l’appui de cette affirmation, citons l’étude Global Talent Trends conduite par Mercer en 2021, selon laquelle « plus de 60% des dirigeants estiment que la tendance la plus importante en matière de RH est l’utilisation d’outils d’analyse pour asseoir des décisions fondées sur les données ».

En exploitant avec pertinence le machine learning et l’intelligence artificielle, les DRH peuvent promouvoir des pratiques concrètes en matière d’acquisition et de développement des talents, au bénéfice simultané des collaborateurs et de la performance de l’organisation. Pour prendre un exemple, l’IA permet de conjuguer formation et croissance en identifiant les besoins de compétences au sein de l’entreprise, puis en guidant les apprenants vers les contenus les plus pertinents. l’IA permet également de mettre en relation les opportunités de croissance avec les collaborateurs les mieux à même de les valoriser au sein de l’entreprises, en attribuant les projets aux bonnes personnes. La puissance de l’IA optimise les connexions entre attentes et besoins disséminés dans l’entreprise, plus rapidement et plus précisément que n’importe quelle autre méthode.

La fonction RH à l’heure de la résilience

Au cours d’une année 2021 riche en épreuves de toutes sortes, la fonction RH a amplement démontré sa valeur et son utilité pour l’entreprise, en aidant les organisations à s’adapter et à relever les défis des deux dernières années. Chez Cornerstone, nous sommes persuadés que les progrès considérables qui ont été accomplis vont être pérennisés, et que les transformations en cours vont se poursuivre au cours de l’année qui s’ouvre, au service d’une réinvention globale de l’organisation du travail.

Si ces perspectives vous enthousiasment, si vous êtes désireux de proposer à vos collaborateurs des expériences nouvelles qui stimulent leur engagement, si vous souhaitez mettre en cohérence le développement des compétences de vos salariés et leur avenir professionnel… N’hésitez pas à consulter notre Guide du développeur de talents !

Recursos relacionados

¿Desea seguir formándose? Explore nuestros productos, las historias de nuestros clientes y las últimas novedades del sector.

El Total Economic Impact™ de Cornerstone Learning y Content

Estudio

El Total Economic Impact™ de Cornerstone Learning y Content

"Cornerstone ayudó a las personas a navegar el cambio."

Concierte una reunión individual personalizada

Hable con un experto de Cornerstone sobre cómo podemos ayudarle a satisfacer las necesidades de gestión de personal particulares de su organización.

© Cornerstone 2022
Aviso legal