Blog Post

Les 5 principales tendances des technologies de formation RH

Cornerstone Editors

Dans un monde où l’optimisation, l’automatisation et la gamification sont devenues incontournables, comment les responsables RH peuvent-ils adapter efficacement leurs stratégies de développement des talents afin de mieux préparer l’avenir ? Alors que les solutions technologiques occupent le devant de la scène, les responsables RH s’adaptent au rythme soutenu et à l’évolution rapide de nos environnements professionnels. Les organisations ont besoin d’opérer leur transformation numérique pour rationaliser leurs fonctions RH essentielles, notamment en matière d’apprentissage et de développement.

À quoi peuvent-elles s'attendre ? Voici un aperçu des cinq principales tendances qui permettent au secteur des ressources humaines de gagner en agilité et en dextérité numérique.

1) L'apprentissage personnalisé

Effet de la pandémie, les entreprises accordent moins d'importance aux rôles dits « statiques » et choisissent de mettre l’accent sur les compétences requises pour gagner en efficacité, mieux gérer les flux de travail et se doter de tous les avantages concurrentiels possibles.

L'adoption de méthodes d’apprentissage plus réfléchies est un vrai plus par rapport aux méthodes de formation conventionnelles et inefficaces du passé. Les parcours d’apprentissage personnalisés encouragent les collaborateurs à développer les compétences essentielles qui favorisent la mobilité interne et l’agilité des effectifs.

L’IA permet de mieux comprendre le comportement de l’apprenant et les indicateurs de performance, ce qui favorise l'éclosion de nouvelles stratégies de développement des talents. Tout ceci peut aider les entreprises à passer d’une approche descendante à une stratégie de formation et de perfectionnement davantage centrée sur les collaborateurs.

2) L'intelligence artificielle

L’IA a contribué à révolutionner diverses industries, impactant toutes les fonctions organisationnelles, y compris l’écosystème de la formation et du développement des compétences. Les formateurs et les entreprises du monde entier se rendent compte de la valeur ajoutée des expériences utilisateur personnalisées. Selon une étude réalisée par eLearning Industry, plus de 47 % des outils de gestion de l’apprentissage seront dotés de capacités d’IA au cours des trois prochaines années.

Les systèmes basés sur l’IA offrent la meilleure expérience à l’apprenant en automatisant et en rationalisant la gestion du contenu pour créer des parcours d’apprentissage personnalisés. L’IA aide à orienter la sélection des contenus pertinents, identifie les compétences nécessaires et les lacunes d’apprentissage et fait des recommandations précises adaptées aux besoins et aux préférences de chaque utilisateur.

3) L'apprentissage collaboratif

Nous avons évoqué ci-dessus le passage de l’apprentissage par des méthodes traditionnelles à des méthodes plus immersives et interactives. L’apprentissage collaboratif est devenu un moyen efficace de partager les connaissances implicites et de redéfinir les structures d’apprentissage conventionnelles. Bien que la formation virtuelle ait commencé avant la pandémie, elle est désormais la norme pour la plupart des organisations de formation et d’apprentissage. Les formateurs et les apprenants travaillent ensemble pour atteindre des objectifs d’apprentissage communs, souvent de manière virtuelle.

L’apprentissage collaboratif est centré sur l’humain. Il s’agit d’une approche éducative qui fait appel à des groupes pour faciliter l’apprentissage. Le processus d’apprentissage interactif encourage la pensée critique et la prise de décision, deux compétences essentielles.

Un exemple d’apprentissage collaboratif hors de la salle de classe est celui des experts internes qui rédigent le contenu des cours afin d’en garantir la pertinence. Les collaborateurs sont engagés et les connaissances intellectuelles sont facilement partagées, souvent à l’aide de plateformes TXP (Talent Experience Platform).

4) L'apprentissage immersif

Les éducateurs peinent souvent à faire assimiler aux apprenants les concepts complexes et multiformes qu’ils leur enseignent. Un formateur peut utiliser un format immersif et visuel comme la réalité augmentée pour transmettre des informations et partager des connaissances. En particulier dans le cas de sujets complexes et techniques, il est plus efficace d’utiliser l’imagerie et l’augmentation 3D plutôt que les méthodes d’enseignement traditionnelles. L’apprenant voit des éléments superposés sur des objets réels, ce qui lui permet de comprendre clairement la relation entre ceux-ci.

La réalité virtuelle est une autre tendance technologique qui va faire davantage parler d'elle. Les expressions « réalité augmentée » et « réalité virtuelle » sont souvent utilisées de manière interchangeable, mais il s'agit en réalité de technologies différentes. Alors que la réalité augmentée superpose des objets générés par ordinateur à l’environnement naturel, la réalité virtuelle crée un nouveau monde virtuel comme support d’apprentissage. Elle permet de simuler des scénarios de la vie réelle que les apprenants peuvent évaluer et dont ils peuvent tirer des enseignements.

Dans le cadre de l’apprentissage immersif, les personnes effectuent des tâches réelles dans un environnement simulé. Les actions de l’utilisateur sont enregistrées afin de les rejouer et d’identifier les étapes manquées et les erreurs. Les collaborateurs peuvent mettre en pratique les concepts sans risque pour les machines, les outils ou eux-mêmes.

5) Les plateformes LXP

Une Learning Experience Platform (LXP) est une alternative de pointe aux Learning Management Systems (LMS) dans les grandes entreprises internationales. Cette technologie innovante apporte aux apprenants et aux administrateurs les ressources nécessaires pour mener des initiatives L&D efficaces.

Aujourd’hui, les LXP offrent davantage de fonctionnalités grâce aux technologies d’IA et d’apprentissage automatique. En utilisant une LXP, les apprenants peuvent créer ou sélectionner du contenu à partir de diverses sources internes et externes pour créer des parcours d’apprentissage personnalisés. Le LMS, quant à lui, a été conçu pour gérer les contenus internes prescrits. Cependant, ces plateformes sont largement utilisées en tandem. La LXP étend et améliore les capacités du LMS en recueillant tous les apprentissages internes ou externes et en favorisant la façon dont les gens apprennent aujourd’hui.


En démocratisant l’expérience de l’apprenant, les LXP placent les apprenants au cœur du développement des compétences. Les collaborateurs sont impliqués et peuvent créer activement un plan de développement professionnel personnalisé en fonction de leurs objectifs et de ceux de l’organisation.

Pour plus d’informations sur Opportunity Marketplace, l’outil IA de Cornerstone, cliquez ici.

Pour découvrir comment relever de manière créative les défis commerciaux de demain et faire en sorte que vos collaborateurs se sentent investis d’une mission passionnante, téléchargez cet eBook coécrit par Edie Goldberg, experte de l’avenir du travail et de la gestion des talents.

Related Resources

Want to keep learning? Explore our products, customer stories, and the latest industry insights.

Cornerstone AI

Datasheet

Cornerstone AI

Cornerstone’s artificial intelligence (AI) is purpose-built for talent processes to assist people in moments that matter. Cornerstone AI helps to streamline people operations, personalize talent experiences, enhance productivity, and improve strategic decision-making.

Schedule a personalized 1:1

Talk to a Cornerstone expert about how we can help with your organization’s unique people management needs.

© Cornerstone 2024
Legal